Pourritures de fourchettes: mes astuces naturelles

Il faut se rendre à l'évidence. Dans 2 jours, nous entamons le mois de septembre... l'automne approche à grands pas et qui dit automne, dit début de période humide, pluie, vent, sols boueux par endroit, surtout pour nos chevaux vivant dehors jour et nuit...

Avant tout, la 1ère chose à contrôler lorsqu'il y a question de pourriture (et même sans pourriture bien sûr...), c'est l'hygiène du lieu de vie.

- Un abri ou un boxe nettoyé correctement afin d'avoir un lieu sec, propre pour le cheval

- Des crottins ramassées idéalement tous les jours: la bactérie causant la pourriture se trouve au sol, dans les déjections animales

- Des pieds régulièrement nettoyés [...]

Sont quelques "règles" de base pouvant éviter les pourritures ou infections.

 

 

Traiter chaque hiver des pourritures de fourchettes avec une panoplie de produits du marché ou de recettes maison sans avoir une hygiène impeccable - ou presque - c'est simplement tourner en rond. Et malheureusement, ce n'est pas toujours possible de pouvoir les améliorer lorsque notre cheval est en pension et non pas chez nous...

Dans les environnements humides, les bactéries s'installent dans les lacunes de la fourchette, favorisent les infections et provoquent des débuts de pourritures. La fourchette noircit, se ramollit, ne sent pas bon, la lacune se creuse...

Bien sûr, même avec une bonne hygiène ou lorsqu'il s'agit d'une vie au pré jour et nuit, sans abri superficiel et dont la région a tendance à être humide et boueuse, là, même avec une stabilisation des sols, il est parfois difficile de contrôler et éviter les débuts de pourritures. Certains chevaux y sont aussi plus sensibles.

 

Alors, une fois le problème d'hygiène résolu ou amélioré, nous pouvons prévenir régulièrement les pourritures.

Pour cela, 3 points sont importants:

 

- Un nettoyage des sabots régulier

 

Pour éliminer un maximum la saleté et humidité 

 

 

- Un bon parage régulier

 

Afin d'avoir une fourchette correctement stimulée, saine et pouvant jouer correctement son rôle

 

- Une recette maison naturelle préventive

 

Un mélange maison, que j'applique en préventif environ 2x/semaine durant la mauvaise saison.

Dans un vaporisateur d'1L, je mélange:

 

- 750ml de vinaigre de cidre

- 10 gouttes d'huile essentielle de tea tree

- Un peu d'eau (pour remplir le vaporisateur)

 

 

- Une recette maison naturelle traitante

 

Une recette, facile et économe à réaliser, qui aidera à soigner la fourchette pourrie.

Dès que je sens un début de pourriture, je l'applique 2 à 3x/semaine à l'aide d'un pinceau.

Dans un pot en plastique, je mélange:

 

- 500gr d'argile verte diluée à de l'eau

- 3 cuillères à soupe de miel bio

- 10 gouttes d'huile essentielle de tea tree

- 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus citronné

 

Attention à ne pas utiliser de récipients en métal dès que vous employez de l'argile. Le métal élimine l'action de l'argile!

Recette découverte ici.

 

 

- Un mélange maison lors d'infections/pourritures de la lacune médiane

 

Un mélange simple conseillé par ma pareuse. 

Dans un vaporisateur d'1L d'eau, je dilue:

 

- 40 gouttes d'extraits de pépins de pamplemousse

 

Je vaporise (ou j'ai vaporisé, vu qu'il n'a plus ce souci) sur une compresse de gaz que je vais appliquer dans la lacune médiane avec un cure-pied. Je répète cela tous les jours jusqu'à amélioration.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0