13 astuces & conseils pour photographier les chevaux

Je tiens avant tout à préciser que cet article est rédigé sans aucune prétention de ma part.

Je ne me considère en aucun cas « photographe professionnelle avec grande expérience et 1'000 séances photos derrière moi » , bien au contraire.

Mais pratiquant la photo depuis 8 ans grâce à mon papa, avec de nombreux cours, stages et workshops, une 100aine de séances photos dans mon disque autant de clients que de projets personnels, plusieurs rencontres avec des personnes dans le domaine et un an et demi d'études en école de publicité/communication (où de nombreux cours photo en studio & extérieur + retouches Ps nous sont données par des professionnels), je souhaitais simplement partager avec vous quelques conseils parmi tant que j'ai pu recevoir ces dernières années, des faits intéressants de diverses lectures, des petites astuces apprises au cours des années ainsi que les points principaux et importants que j'ai pu apprendre et remarquer au fil du temps, pour photographier ces magnifiques êtres que sont les chevaux.

 

 

Notons que quelques points peuvent tout à fait être subjectifs et que cet article aborde le sujet d'une manière globale (il y a toujours des exceptions) et à travers mon propre regard et mon vécu, mon parcours, mes expériences.

J'ai encore tant à apprendre, à découvrir, à expérimenter, je compte bien compléter cet article au fil de mon apprentissage, voir en écrire un 2ème ou le réécrire un jour. Mais il m'a été demandé par plusieurs personnes via mon compte Instagram photo alors je me suis dit que je pourrais simplement le partager ici.

On m'a également demandé un autre article, que je considérerais très complémentaire à celui-ci et que je publierai prochainement.

 

Les points sont accompagnés de mes propres photos et de gifs animés et, bien qu'ils soient numérotés (c'est surtout pour faire plus ordonné), leur ordre n'est pas important. 

 


1. Photographier depuis le "sol" - ou presque,

c'est-à-dire, couchée par terre, assise, accroupie, sur les genoux, en dessous du garrot du cheval, ...
Le fait de prendre la photo du ou des chevaux depuis le sol est le meilleur moyen de le(s) mettre en valeur.
Un cheval, c'est noble, c'est majestueux mais c'est aussi un animal de proie.
En le photographiant en "contre-plongée", on va pouvoir le rendre plus puissant, le grandir et vraiment le mettre en valeur, contrairement aux photos de modèles (humains) que l'on va prendre de face ou en plongée pour ne pas 'grossir' la personne.
On pourra ensuite accentuer ces qualités là avec la retouche bien sûr.
 

 

J'ai pris la 1ère photo à la même hauteur que le cheval voir d'un peu plus haut (je n'ai rien demandé à la modèle et sa jument, c'était juste une photo réglage avant la vraie séance).  La deuxième a été prise accroupie.

 

Bien sûr, ma modèle se grandit sur la 2ème photo et j'ai attendu que la jument soit intriguée par un bruit lointain pour qu'elle pose naturellement, lève la tête et ait les oreilles en avant, mais nous pouvons voir la différence entre une prise de vue de face ou en plongée qui va "rapetisser" la jument & sa cavalière, montrer le sol du paysage (effet un peu d'entonnoir) et une prise de vue en légère contre-plongée (légère car il y a une personne avec le cheval) qui va mettre en valeur la jument et sa cavalière, lui donner un air plus grand, plus fort. Dans ce type de cadrage, cacher le sol permet d'accentuer l'effet de mise en valeur et d'agrandissement car on ne montre aucune information de taille/hauteur. J'espère m'être exprimée explicitement sur ce dernier point...😜

2. Attirer l'attention avec des objets ou bruits intrigants

Petit truc que j'ai appris avec une photographe professionnelle lors d'une séance en élevage.
Trouvez un moyen d'attirer l'attention du cheval, de l'intriguer pour qu'il 'pose' devant l'objectif, avec les oreilles en avant:
- Des jeux pour enfants tels que les petites boîtes en plastique avec une ou plusieurs petites billes qu'il fallait amener à un certain point (les enfants des années 90 et précédentes me comprendront)
- Des petits grelots, par exemple les petits colliers des lapins en chocolat Lindt dorés
- Des petites balles pour chats avec grelots à l'intérieur ou en aluminium (pompons)
- Des petits jouets pour chiens qui font du bruit quand on appuie dessus ou secoue
 
Certains chevaux s'habituent vite aux bruits/objets; n'hésitez pas à en prendre plusieurs par séance photo pour varier.
Prenez l'objet dans votre main gauche et l'appareil dans votre main droite, prête à déclencher. Dès que le cheval réagit, soyez tout de suite réactif et n'hésitez pas à prendre 3-4 photos à la suite.
Je ne vous apprends rien bien sûr mais chaque cheval réagit différemment. Faites attention à ne pas prendre des objets effrayants, stressants, à observer chaque cheval et, s'il y a la cavalière à côté ou en selle, prévenez la quand vous allez l'employer. 
 
Si vous êtes plusieurs à pied, vous pouvez aussi demander à une ou deux personnes de se promener au loin et discuter. Généralement, ça marche à tous les coups, alors pourquoi pas "faire genre"?
 

3. Faire attention au placement des jambes,

lorsque le cheval est en mouvement, peu importe l'allure. En gros, on va capturer le cheval lorsqu'il aura les membres en 'avant'. Par exemple, au galop, on va essayer de capter le 1er temps et le 4ème temps, voir le 2ème temps.
Ne pas hésiter à déclencher en mode rafale lors des galops pour prendre 5-6 photos à la suite.
 
Voilà une photo d'exemple. Bon, ce n'est pas le meilleur des exemples car les juments sont en pleine phase de départ mais ça peut donner une petite idée. 

 

D'autres exemples - trot/trot/galop:

 

4. Ne pas couper les pieds ou les oreilles (sauf si cadrage spécial)

Sauf si cadrage spécial (gros plan, plan rapproché, de profil où on coupera par exemple juste en dessous du poitrail), faites vraiment attention à votre cadrage. Evitez de couper des bouts de sabots, des bouts d'oreilles ou des pieds entiers ou un bout de la tête.

 

5. S'habiller correctement et confortablement

Avec des habits adaptés aux intempéries mais aussi au terrain (s'il faut se coucher ou s'asseoir), confortables et qui permettent une bonne liberté de mouvement pour pouvoir courir d'un point à l'autre, s'asseoir, se coucher, etc.
 
Personnellement, l'été je porte:
- Un short en coton OU un jeans souple/pantalon d'équitation si on va dans des champs (allergies...)
- Un débardeur confortable
- Généralement des baskets en toile ou de sport mais souvent des espadrilles si je connais le coin et les sols
- Une casquette
L'hiver:
- Un jeans souple ou un pantalon d'équitation
- Un 'dessus' de pantalon imperméable s'il y a de la neige au sol ou s'il neige tout court
- Des baskets de sport ou des bottines (Timberland) s'il y a de la neige au sol ou s'il neige tout court
- Un pull, une polaire
- Une doudoune qui descend plus bas que les reins
- Une écharpe/tour de cou doublée
- Des gants fins
- Parfois un bonnet s'il fait vraiment froid
 
Entre saison:
- Jeans souple ou pantalon d'équitation
- Pull léger ou débardeur avec cardigan
- Veste entre-saison (typer imper)
- Baskets ou bottines

6. Être actif & réactif

Savoir être prêt dès qu'un mouvement, une scène, une pose intéressante se passe. Dès que les oreilles sont en avant, dès que l'expression est bonne etc. Bougez, placez-vous à différents endroits, shootez de différents angles.

Si votre séance photo se passe en extérieur, ne restez pas trop longtemps à un seul endroit... Trouvez différentes poses, testez, déplacez-vous, soyez rapides, courez d'un point à l'autre si besoin, faites plusieurs essais.

Arrêtez-vous, prenez quelques clichés puis repérez un nouvel endroit intéressant et ainsi de suite. Un shooting peut être rapidement long pour un cheval, on va éviter de le lasser.

 

7. L'attitude du cheval

Ne pas hésiter à bouger pour capter l'attention du cheval ou dès que vous voyez qu'il "pose", pour trouver le bon profil, le bon côté, le bon angle. Courez, soyez rapides et vraiment très réactifs car, comme dit précédemment, un cheval est imprévisible et peut rapidement se lasser, se désintéresser d'une chose.

Evitez les photos prises trop bas, les positions tordues, les têtes qui regardent trop en arrière, les têtes trop retournées pour choper le bonbon (qui revient au point n°7) et donc les cavaliers trop penchés sur leur cheval pour donner le bonbon, ce qui va donner un effet peu naturel, un peu "forcé" mais aussi "empilé" et qui va, entre autres, cacher le cavalier.

8. Donner des friandises (ou à manger) MAIS,

en cas dernier recours. Pourquoi? Parce qu'à moins d'avoir un cheval pas du tout gourmand (du coup ça servirait de toute manière pas à grand chose) ou de lui avoir appris à ne pas insister telle la méthode du clicker training l'exige, le cheval risque de n'être penché que sur la friandise.
On risque de se retrouver avec un cheval dont la bouche est tout le temps ouverte ou de travers, bref en train de bouger et une tête plongée constamment dans les mains ou les poches du cavalier. Personnellement, je préfère sortir la friandise qu'en cas de dernier recours ou exceptionnellement. Les friandises pour moi, ça vient après. Ou une mini poignée de granulés et retour au pré avec les copains. :-)
On va aussi éviter de laisser le cheval brouter ou choper des plantes par ci par là en pleine séance photo. Je sais que certains propriétaires laissent faire mais c'est à éviter car à nouveau, vous vous retrouverez avec des photos dont la bouche est ouverte ou en train de mâcher avec plein d'herbe qui en dépasse. L'herbe, c'est facile à effacer sur Photoshop, mais la bouche "tordue", c'est autre chose.
Et comme par hasard, c'est toujours durant ces moments là que le cheval voit une chose invisible au loin ou entend un bruit intriguant et décide de bien se tenir, le regard expressif, les oreilles en avant... mais la bouche pleine d'herbe et en train de manger. 
 

9. Prêter attention au décor et au moment de la journée

- Si vous êtes à l'écurie, essayez d'avoir un arrière plan pas trop chargé, trouvez plutôt une vue sur les prés ou l'écurie au loin. Évitez les tracteur en arrière-plan, les voitures, les bâches et tout truc de couleur pétante.
- Si vous êtes en extérieur, même si le modèle a un lieu précis en tête, observez bien les alentours, les arbres et les sources de lumière (-> bokeh). N'hésitez pas à dire dès que vous voyez un coin qui vous parle.
- Si vous êtes dans la carrière et qu'il y a des fonds un peu chargés (tracteurs, voitures, murs, rangements etc) ou des obstacles, essayez de les éviter - comme pour le premier point.
- Quant au moment de la journée, dès que possible, privilégiez les tous débuts et fins de journée ensoleillée. C'est là que la lumière est la plus belle, que vous pourrez 'jouer' avec le soleil et obtenir une ambiance très particulière, sereine, paisible...

10. Attention aux lignes d'horizon & l'équilibre

 
Cela vaut pour tout type de photo mais je tiens à noter ce point car j'ai auparavant souvent fait l'erreur de ne pas observer l'inclinaison de mon plan dans la carrière, par exemple. C'est après coup seulement que j'ai remarqué que le sol de la carrière était effectivement de travers. Alors oui, c'est rattrapable sur Photoshop, mais c'est mieux si on prend le réflexe sur place et réglons ça simplement à travers nos yeux et non pas un ordinateur.Si je peux éviter un maximum les grosses retouches Photoshop (non pas par "flemme" mais par principe), je suis contente. :-)

11. Regarder vers le futur

Petit conseil pas du tout indispensable mais qui est tout de même intéressant.

Lorsque vous prenez un cavalier et son cheval en photo (portrait de profil par exemple), l'idéal serait de les photographier avec un regard ou un positionnement qui va de gauche à droite, comme si on regardait en avant, vers l'avenir, vers le futur. En gros, vous vous tenez à leur droite ou vous faites en sortes que leur regard se dirige vers la droite.

 

Lorsque le(s) cheval est en liberté, c'est moins évident bien sûr. Mais il m'arrive (rarement) de faire une symétrie sur la photo si je vois que ça ne choque pas trop.

 

C'est une petite astuce dont j'avais entendu parler il y a un bon moment dans le cadre d'une composition publicitaire mais ça fait seulement peu de temps que j'essaie d'y penser le plus souvent possible lors de portraits équins.

 

12. Privilégier la qualité à la quantité

 

 

Petit point qui concerne plutôt la post-production et non le déroulement de la séance photo mais je trouvais intéressant d'en parler.

Pour chaque scène, chaque mise en scène, chaque 'instant' (ex: cette position-là, le moment où il est lâché au pré, où quand il joue avec un copain, ou lors d'un saut, chaque fois que vous vous déplacez donc que vous changez d'angle/prise de vue, de style, décor etc) choisissez une photo (voir év. deux dans certains cas).

Ca a à mes yeux beaucoup plus de significations d'avoir UNE photo représentant LE moment que 4, 8 ou 10 photos où le cheval a simplement tourné la tête, fait un pas de plus, une étape de plus à son saut, où le/la cavalière a changé d'expression ou tourné la tête, ou souri... Sachez faire le tri!

Et si vous avez une page Facebook ou un compte Instagram ou un portfolio en ligne sur un réseau social, c'est bieeeen plus agréable pour les internautes de voir apparaître une photo après l'autre ou 4-5 nouvelles photos toutes différentes les unes des autres - et non pas +35 photos d'un coup, dont généralement les 5 premières seront consultées.

 

13. Remercier

Cela vaut surtout pour le propriétaire du cheval mais remerciez-le.

Une séance photo peut être longue et lassante, surtout pour une première fois. C'est une sorte de balade mais décomposée... On s'arrête là, on ne bouge plus, on essaie de faire des bruits intrigants, on reste sur place 2 minutes ou 10 minutes ou 6 minutes, on se déplace plus loin, on s'arrête à nouveau et ainsi de suite... Ce qui peut devenir assez long.

Alors en fin de séance, félicitez-le un maximum, donnez-lui des friandises voir une poignée de grains, et hop retour avec les copains au pré! :-)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Laurie (samedi, 04 mars 2017 16:45)

    Super article, complet et bien expliqué � Bravo �� �

  • #2

    Anouk (samedi, 04 mars 2017)

    Super article qui est très complet, rien à ajouter :) Top !

  • #3

    Anem (dimanche, 05 mars 2017 21:21)

    Merci beaucoup!! :-)

  • #4

    Julie (mardi, 31 juillet 2018 13:32)

    Super article ! Merci pour ces conseils !